lundi 25 septembre 2017

Glass sponges (Bioherm) - HCMS Annapolis - Whytecliff

Ce weekend direction Vancouver. Samedi 23 nous partons avec Sea Dragon Charters pour deux plongées dans le fjord de Howe.

Première plongée “Sponge Bioherm“ pour voir les fameuses « glass sponges ». Ces éponges sont très fragiles, ne se trouvent que dans un nombre restreint de lieus : Pacifique Nord-Ouest et dans les fjords du sud de la Nouvelle Zélande. (plus de détails sur ces éponges ici )
Mon partenaire de plongée est Anton, nous allons passer 30 minutes à 45 mètres. Gas utilisés : 21/35 et EAN 50.








Deuxième plongée sur le HCMS Annapolis, frégate coulée il y a environ deux ans et demi.  Mon partenaire de plongée est Jim, il sera en charge de dévider la bobine. Nous irons aujourd’hui jeter un œil à la salle des machines. Nous passerons 30 minutes dans la frégate. Gas utilisés : EAN 32 et oxygène pur.






Dimanche, nous allons à Whytecliff Park, West Vancouver. Cela fait plusieures années que je n’y ai pas plongé. Aujourd’hui je fais équipe avec Jim et Dennis. Nous irons d’abord voir quelques éponges à 30 mètres mais surtout voir les jardins d’anémones plumeuses géantes à une vingtaine de mètres de profondeur.
















dimanche 10 septembre 2017

Marmota vancouverensis at Mt Washington

Ça y est! Après trois ans et demi sur Vancouver Island, nous avons enfin vu nos premières marmottes.
Ces mammifères sont très rares puisque classés en danger critique d’extinction.
Je suis allé faire ma session annuelle de VTT de descente à Mt Washington, et vers la fin de la remontée mécanique du Hawk Express, ô surprise, Marmota vancouverensis est tranquillement perchée sur un rocher. Plusieures remontées plus tard, l’œil un peu plus aguerri, j’aperçois plusieurs marmottes en plein exercice social. C’est décidé, demain matin, j’irai rapidement les voir de plus près, avant que les remontées mécaniques ne soient ouvertes (midi).



Cet animal est tagué, remarquez les bagues à ses oreilles


C’est un beau privilège de voir ces bêtes, car il n’en restait qu’une trentaine en 2003.
Grace à divers efforts, leur population a atteint 200 individus répartis en une trentaine de lieus.








En savoir plus : Marmot Recovery Foundation: http://marmots.org/