dimanche 22 février 2015

Early spring on Vancouver Island South West Coast

Un weekend très printanier. Cela fait un bout de temps que les températures sont clémentes sur Vancouver Island., l’on n’a pas vu le gel depuis des lustres. Il s’est enfin arrêté de pleuvoir tous les jours et ce weekend, le ciel est dégagé.
Nous passons la nuit à Sooke dans un bed & breafast, et décollons le lendemain matin pour un premier arrêt à French Beach.
Nous profitons de la vue sur la péninsule de l’état de Washington, dont les sommets d’Olympic National Park sont bien peu enneigés.


Comme toutes les plages de l’Ouest Canadien, de nombreux troncs massifs, nous permettent de nous adosser et profiter du soleil, mais aussi ces rondins sont un terrain de jeu dont l’on ne se lasse pas malgré nos 35 berges bien passées !


A mi-journée, nous reprenons la route vers le Nord, et déjeunons sur Sandcut Beach (Jordan River Provincial Park). Il faut seulement dix minutes de marche à travers une forêt de grands conifères pour rallier la plage. Un pur bonheur, il n’y a presque personne.






Les campements de Jordan River et China Beach sont fermés, respectivement pour cause d’insécurité liée à un barrage un peu faible qui apparemment ne résisterait pas à un tremblement de terre supplémentaire, et le second campement est fermé en hiver. Nous revenons donc sur nos pas à French Beach.

Comme tous les campements canadiens, nous faisons notre cuisine sur le feu, et apprécions un bon petit déjeuner sous les premiers rayons de soleil qui transpercent le plafond des Pseudotsuga (Douglas fir trees).



Nous passons notre journée à Sombrio Beach, cette fois-ci nous sommes très loin d’être seuls, puisqu’il s’agit d’une plage prisée par les surfers ; ils sont fous ces canadiens, pas de gants et de cagoules dans une eau à 7 degrés !


Nous apprécions la faune locale : Pygargues à tête blanche (Haliaeetus leucocephalus), posés sur les hautes branches des conifères jouxtant la plage,
 et quelques couples d’Arlequins plongeurs (Histrionicus histrionicus),
Harle bièvre (Mergus merganse)

et autres mouettes.


Voir la galerie photos...

dimanche 1 février 2015

Nanaimo scuba diving : HMCS Saskatchewan and Snake Island sea lions

J'ai délaissé ma caméra depuis mi-décembre, me consacrant à la préparation d'un nouveau diplôme de plongée : GUE Fundamentals, difficile formation où il a fallu casser une mauvaise mémoire musculaire et apprendre de nouvelles méthodes et procédures... chose peu évidente après presque 300 plongées avec bi-bouteilles au compteur. Le premier examen en Décembre fut catastrophique. 
Cependant, après plusieurs semaines, à plonger de nuit, une à deux fois par semaine, durant les jours ouvrés et en hiver bien sûr, j'ai fini par décrocher le certificat. Malgré la centaine de plongées techniques effectuées ces dernières années, utilisant jusqu’à  deux gaz de décompression,  je n'ai pas obtenu le fundies Tech, juste le Recreational... L’agence de plongée GUE, place le niveau d'exigence bien au-delà des autres !  J'ai six mois pour obtenir le Tech Pass…
Aujourd'hui, cependant, plongée loisir, la camera fait son retour, nous allons plonger sur le HMCS Saskatchewan , la visibilité est belle, mais la lumière bien trop rare. Rien a voir avec le soleil de juillet

Une seule photo  d'une tourelle à canons avec au second plan mon collègue fraîchement diplômé, Todd.

Deuxième plongée, peu profonde, je souhaite aller voir les lions de mer qui ont établi leurs quartiers d'hiver sur Snake Island.